L'ATELIER D'eurythmie

Comment accorder nos aspirations, nos idéaux, à la vie pratique? Comment devenir plus créatif, plus vivant? Comment sortir de l'abstraction? Comment trouver un lien avec la réalité? Qu'est-ce que l'âme? Est-ce que je peux croire en moi, prendre appui en moi? Est-ce que cette connaissance de l'homme, tripartite, quadruple peut devenir expérience, réalité en moi? La pratique quotidienne de l'eurythmie engage l'être entier, et devient source de transformations effectives : rencontre de sa verticalité, approfondissement de la respiration,  meilleure connaissance de soi, éveil et mobilité de l'être, force de travail, recherche de la véracité, confiance et joie. Cette formation humaine qui cultive le lien enseignant-étudiant amène peu à peu ses participants à exprimer à partir d'eux-même leur vie intérieure et le monde qui les entoure.

 

 

Témoignage

Martin, 25 ans, allemand  : 

"L'année d'approfondissement d'eurythmie, que j'ai fait en 2016/2017 chez Maria Weulersse au Foyer Michael était une des meilleures années de ma vie. J'étais venu chercher une spiritualité vivante, en lien avec le monde qui m'entoure. En parlant avec Maria j'avais eu l'impression que l'eurythmie pourrait être un chemin pour cultiver le vécu intérieur d'une dimension spirituelle du monde. Sa façon d'aborder l'eurythmie correspondait exactement à ma recherche, car elle partait toujours du vécu, du vécu des sons prononcés, des mouvements ou des images intérieures. Surtout le grand nombre d'exercices que nous avons fait pendant toute l'année, m'apportait une expérience pure, en quelque sorte, chaque fois nouvelle, à renouveler soi même, et chaque fois plus profonde. J'ai particulièrement aimé les exercices de canne, des rythmes, en musique, mais aussi des sons ou des formes dans l'espace. 

Ce que j'ai trouvé à travers tout ça, c'est une idée concrète de ce qu'est l'âme, et le vécu de ma propre verticale, qui est la base de l’expérience consciente de l'espace, entre devant, derrière, droite, gauche, en haut et en bas, centre et périphérie. L'âme vit dans cet espace, et peut voyager entre dedans et dehors. Elle est en lien avec le corps, on peut la bouger en faisant des mouvements conscients de ses membres, et on peut chercher la correspondance entre les mouvements extérieurs et le vécu intérieur, pour exprimer par exemple un poème ou une musique. Ces expériences, en lien avec tout ce qu’on a fait à coté et autour de l'eurythmie, en particulier la lecture de deux livres de Rudolf Steiner, avec Mathieu Weulersse et Pierre Della Negra, m'ont rendu beaucoup plus concrète la vision anthroposophique du monde, surtout par rapport aux questions : Qu'est-ce que l'homme? Quel est son rôle dans le monde? Qu'est-ce que l'art? Je ne sais pas encore si je vais continuer à étudier l'eurythmie pour devenir eurythmiste mais je sais que cette année m'a apporté énormément d'expériences, et des idées vivantes qui m'aideront à vivre plus consciemment et plus pleinement."

(Martin avait déjà suivi une formation en bio-dynamie. Parallèlement à l'eurythmie il s'est engagé sur la ferme des Béguets et s'est occupé des vaches chaque matin avant de venir en cours. Il a également mené à bien un travail personnel sur les arbres)

Infos

Pour tout renseignement, contactez le Foyer Michaël ou Maria Weulersse à maria.weulersse@gmx.fr ou au 04 70 43 90 45

 

 
 
affiche annee 2019-20.jpg
 
 
programme 2019-20.jpg